COURTIER EN CRÉDIT PROFESSIONNEL

Courtier en crdit professionnel

 

Pour décrocher un crédit au meilleur taux, mieux vaut se tourner vers un bon courtier en crédit professionnel ! Incollable sur le système financier, cet expert en banque est un puissant allié pour les professionnels en quête de financement. Créforma Plus se penche sur ce métier qui attire de plus en plus dans l’hexagone.

Identité & missions d’un courtier en crédit professionnel
Un courtier en crédit professionnel est un fin connaisseur des marchés financiers. Son expertise est sollicitée par ses clients – particuliers et entreprises – afin de faciliter leurs demandes de financement auprès d’organismes bancaires.
Quel que soit le statut sous lequel il exerce – salarié dans un cabinet de courtage ou indépendant – un courtier doit répondre à des exigences professionnelles :

– CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT
Le métier de courtier en crédit professionnel consiste essentiellement à conseiller et à accompagner les professionnels dans leur recherche de financement auprès des banques et éventuellement des companies d’assurances.
Ces qualités professionnelles se justifient par une maîtrise du monde de l’entreprise ainsi que de solides connaissances sur les marchés financiers. Le courtier en crédit professionnel conseille et accompagne son client jusqu’à la signature du contrat le liant à son financeur.

– ANALYSE
Pour prodiguer de bons conseils, le courtier en crédit professionnel doit identifier et analyser les besoins de ses clients. Il peut alors établir un diagnostic précis de la situation et prodiguer des conseils adaptés à chaque client.
Le courtier en crédit professionnel doit faire preuve d’un bon sens relationnel. Cette qualité lui permet de développer un répertoire solide et d’offrir un choix de prestations plus large à ses clients.

– NÉGOCIATION
La négociation est une étape fondamentale pour décrocher un crédit dans les meilleures conditions. Pour ce faire, il peut compter sur son réseau et faire jouer la concurrence lors de ses recherches de financement. Véritable intermédiaire entre le client et la banque, il rédige la confirmation d’accords entre les deux parties et peut intervenir en cas de litige.

 

Formation Courtier en crdit professionnel

 

 Pour avoir plus d’informations sur cette formation pour devenir courtier :

La formation Créforma Plus
Créforma Plus vous propose de suivre une formation en e-learning entièrement consacrée au métier de courtier en crédit professionnel.
L’objectif de cette formation est d’apporter de solides connaissances (en création et transmission d’entreprise, en investissement immobilier professionnel…) afin d’obtenir les compétences requises à l’exercice de ce métier.
Au sortir de cet enseignement à distance, vous disposerez des facultés requises par les professionnels du métier et d’une validation des acquis.

La durée de la formation est de 90 heures.

 

 Pour plus d’information :

Formation Courtier en crédit professionnel

IAS – INTERMÉDIAIRE EN ASSURANCE

Intermediaire en assurance Crforma Plus

 

L’application des directives européennes sur le droit français a considérablement bouleversé le statut des IAS. Acteurs avérés du secteur de l’assurance, ils se présentent sous différentes identités mais répondent à des obligations communes.
Créforma Plus décrypte aujourd’hui ce statut complexe mais en pleine expansion.

Devenez intermédiaire en assurance avec Créforma Plus

Des identités multiples pour l’activité d’intermédiaire en assurance …

L’activité d’intermédiaire en assurance (IAS) est définie en France par l’article L511-1 du Code des Assurances :

« L’intermédiation en assurance ou en réassurance est l’activité qui consiste à présenter, proposer ou aider à conclure des contrats d’assurance ou de réassurance ou à réaliser d’autres travaux préparatoires à leur conclusion. »

Qu’il s’agisse de personnes physiques ou morales, les IAS exercent leur activité contre rémunération. On distingue 4 métiers qui émanent de cette activité :

– Les courtiers
– Les agents généraux
– Les mandataires d’assurances
– Les intermédiaires mandataires d’assurances (MIA)

Formation Intermediaire en assurance Crforma Plus copie

…et des obligations communes à réaliser

– IMMATRICULATION

C’est l’article L.512-1 du Code des assurances qui dispose de l’obligation d’immatriculation des IAS. L’immatriculation s’effectue auprès de l’ORIAS, Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance.

– HONORABILITÉ

Cette condition est également fixée par le Code des assurances. En tant que professionnels de l’assurance, les IAS doivent montrer « patte blanche » et ne pas faire l’objet de condamnations précisées dans l’article L.322-2.

– CAPACITÉ PROFESSIONNELLE

Les IAS requièrent des compétences et des savoir-être particuliers : sens des responsabilités, capacité de gestion et aisance relationnelles comptent parmi les qualités principales. La capacité professionnelle des IAS se justifie par le suivi d’une formation réglementaire fixé par l’arrêté du 11 juillet 2008.

Selon le métier visé, la formation diffère :

Courtier en assurance et agents généraux : Niveau I-IAS
Mandataires d’assurance et mandataires d’intermédiaires d’assurance : Niveau II-IAS & Niveau III-IAS

– GARANTIE FINANCIERE

En cas de défaillance de l’IAS, la garantie financière permet d’anticiper le remboursement des sommes perçues pour le compte d’un tiers. Le montant de la garantie financière est fixé par un arrêté du Ministre chargé de l’Économie.

 

La formation Créforma Plus

Créforma Plus propose 3 formations en e-learning entièrement consacrée aux métiers de l’IAS.

L’objectif de ces formations est d’apporter de solides connaissances dans le domaine de l’assurance afin d’obtenir les compétences requises à l’exercice de ces métiers.
Au sortir de cet enseignement à distance, vous disposerez des facultés requises par les professionnels et les experts de l’assurance et d’une validation des acquis.

Durée de la formation IAS en e-learning

 

IAS Crforma Plus

– IAS Niveau I 150 heures –

 

IAS Crforma Plus

– IAS Niveau II 150 heures –

 

 

IAS Crforma Plus

– IAS Niveau III 30 heures –

 

 

 

Pour plus d’information :

ORIAS- IAS
https://www.ffa-assurance.fr/
ACPR
AMF

CONSEILLER EN INVESTISSEMENT PARTICIPATIF

Conseiller en Investissement participatif Crforma Plus

Selon une étude menée par le cabinet KPMG et l’association Financement Participatif France1, le crowdfunding est une activité en pleine expansion dans l’hexagone. Devenu une véritable machine économique, ce système requiert désormais l’intervention de conseils professionnels en termes d’investissement participatif pour guider au mieux les investisseurs.

Identité et obligations de métier de conseiller en investissement participatif 

Également appelée crowdfunding, l’activité de financement participatif est définie en France par l’article L547-1-I du Code Monétaire et Financier :

« Les conseillers en investissements participatifs sont les personnes morales exerçant à titre de profession habituelle une activité de conseil en investissement mentionnée au 5 de l’article L. 321-1 portant sur des offres de titres de capital et de titres de créance définis par décret, réalisées dans les conditions fixées au I bis ou au 2 du II de l’article L. 411-2. »

Comme le souligne la loi, le CIP se rapproche plus d’une activité que d’un métier à part entière. Le CIF peut être entendu comme un statut certifiant vis-à-vis de l’État français.

Régulé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), le statut CIP est supervisé sous forme de souscription de titres financiers, c’est-à-dire de titres de capital ou de titres de créance.

Outre leur obligation d’immatriculation auprès de l’ORIAS, les plateformes CIP doivent remplir des obligations de compétences (formation, expérience professionnelle…) et se soumettre à certaines conditions (assurance de responsabilité civile professionnelle, adhésion à une association agréée par l’AMF…).

Quelles sont leurs missions ?

BUT CIP Crforma Plus copie

Objectif CIP Crforma Plus

La formation de conseiller en investissement participatif chez Créforma Plus

Créforma Plus vous propose de suivre une formation en e-learning entièrement consacrée à l’activité de Conseiller en Investissement Participatif.
L’objectif de cette formation est d’apporter les connaissances nécessaires (savoirs généraux, spécifiques et techniques !) relatives à ce statut.
À la suite de votre formation, une validation des acquis sera nécessaire pour vous permettre l’immatriculation de l’ORIAS et votre inscription à l’AMF.
Au sortir de cet enseignement à distance, vous disposerez des facultés requises par les professionnels et les experts de l’immobilier et d’une validation des acquis.

La durée de la formation est de 90 heures.

Pour plus d’informations :

Fiche métier CIP – ORIAS

ORIAS

https://www.amf-france.org/fr

COMMENT FINANCER SA FORMATION CREFORMA PLUS

Comment financer sa formation Crforma Plus

La question du financement ne doit pas être un frein à votre projet de formation. Aujourd’hui, salariés, chefs d’entreprise, demandeurs d’emploi et indépendants disposent de nombreuses solutions pour financer leur formation.

À qui s’adresser ?

Les organismes financeurs et les dispositifs mis en place par les pouvoirs publics sont si nombreux qu’il est parfois difficile de trouver le bon interlocuteur.
Parallèlement à sa fonction de formation, Créforma Plus vous conseille et vous accompagne pour rendre l’accès à votre formation le plus simple possible.

En fonction du type de formation choisi et de votre statut professionnel, nous établissons un premier entretien téléphonique au cours duquel nous analysons ensemble vos besoins.

De multiples outils à votre disposition !

Une fois votre profil établi, l’équipe de Créforma Plus vous oriente vers l’OPCA (Pôle Emploi, Fongécif…) le plus adapté à votre situation et vous aide à compléter votre dossier. L’étude de votre dossier par l’OPCA peut prendre plusieurs semaines il est donc indispensable de préparer votre demande en amont de votre formation.

➢ Un OPCA – Organisme Paritaire Collecteur Agrée – est chargé de collecter et de redistribuer les obligations financières en matière de formation professionnelle.

Si l’OPCA émet un avis défavorable, vous pouvez prendre contact avec l’équipe de Créforma Plus afin de trouver d’autres solutions de financement.
En dehors des OPCA, il est possible de mobiliser son CPF qui peut subventionner jusqu’à 150h de formation. Notez que vous pouvez également recourir à des abondements de la part des OPCA.

CPF – Compte Personnel de Formation

Dans le cas d’une formation longue, le CIF est le dispositif le plus adapté. Pour le mettre en place, vous pourrez demander conseil à votre Fongécif régional.

Compte CPF Crforma Plus 2 copie

CIF – Congé Individuel de Formation

COMPTE CPF Crforma Plus

 


Pour plus d’Informations : 

Mon Compte Formation
CIF
Demandeurs d’emploi : Pôle Emploi
Salariés : AGEFOS PME, FONGECIF, UNIFORMATION
Chefs d’entreprise (commerce, industrie, services) : AGEFICE
Professions libérales : FIFPL, FAFIEC

NEGOCIATEUR IMMOBILIER

Ngociateur Immobilier crforma plus

De nos jours, le négociateur immobilier est considéré comme un véritable prestataire de service : de la simple prospection à la signature des contrats chez le notaire, c’est un médiateur au savoir-faire et aux connaissances pointues dont on peut difficilement se passer. Créforma Plus se penche aujourd’hui sur ce métier passionnant où disponibilité et polyvalence sonnent comme des évidences.

 Devenir Négociateur immobilier :

Ses missions

– PROSPECTION
La prospection est la mission première du négociateur immobilier. Définie sur un secteur géographique précis, elle permet de développer un portefeuille solide de biens à présenter mais aussi d’élargir son répertoire de clients potentiels.
Les méthodes de prospection sont multiples : réseau, phoning ou encore le porte à porte sont les techniques fréquemment utilisées dans le domaine mais le recours aux outils technologiques ouvre aujourd’hui la porte à des approches plus rapides et plus modernes.

– COMMERCIALISATION
En tant que professionnel de la vente, le négociateur immobilier maîtrise tous les paramètres de la commercialisation d’un bien. Son expertise est aiguisée par des connaissances juridiques et fiscales mais aussi par des connaissances techniques dans le bâtiment. L’ensemble de ces compétences lui permettent d’estimer un bien de manière objective.
Autre atout indispensable d’un négociateur immobilier : son éloquence ! Pour le bon déroulement des négociations, il doit avoir une certaine aisance relationnelle et être à l’écoute de ses clients. L’analyse et le ciblage de leurs besoins lui permet ainsi d’organiser des visites plus pertinentes.

– ADMINISTRATION & CONSEIL
Bien qu’il exerce souvent en extérieur (prospection, visites et autres rendez-vous professionnels), le négociateur immobilier passe une partie de son temps au bureau : il assure la promotion des biens, rédige et constitue des contrats. L’activité administrative lui permet d’organiser et d’analyser les dossiers.
Le bureau est également le lieu idéal pour accueillir et conseiller ses clients dans des conditions professionnelles.

 

NEGOCIATEUR IMMOBILIER Creforma Plus e learning

 Côté législation pour exercer ce métier…

En France, c’est la loi Hoguet qui règlemente la profession. L’activité de négociateur immobilier peut se décliner sous 3 statuts : VRP, salarié ou indépendant (dans ce cas, il est nécessaire d’être titulaire de la carte T, délivrée par la préfecture)

La formation en ligne avec Créforma Plus c’est : 

Créforma Plus vous propose de suivre une formation en e-learning entièrement consacrée au métier de négociateur immobilier.
L’objectif de cette formation est d’apporter de solides connaissances (juridiques, fiscales, comptabilité immobilière) afin d’obtenir les compétences requises à l’exercice de ce métier.
Au sortir de cet enseignement à distance, vous disposerez des facultés requises par les professionnels et les experts de l’immobilier et d’une validation des acquis.

La durée de la formation est de 160 heures.

 

 

FOCUS SUR : LE CIF

Focus sur le CIF Crforma Plus

 Réforme de la formation professionnelle pour le CIF

Le CIF ou Congé Individuel de Formation, est un droit attribué à tous les salariés. Mais avec la réforme de la formation professionnelle, son avenir est plus que jamais remis en question. L’occasion de revenir sur ses fondements et de faire un point sur la situation actuelle.

Créé en 1984 en France, le CIF est un dispositif qui permet aux salariés d’obtenir une formation rémunérée à visée personnelle ou professionnelle dans le cadre de son temps de travail. Au fil du temps, il s’est inscrit comme un véritable tremplin pour la reconversion professionnelle, au même titre que le CPF.

Le CIF est directement financé par les entreprises qui ont l’obligation légale de participer au financement de la formation continue de leurs employés.
Ouvert à tous les salariés, en CDD, en CDI ou même intérimaires, celui-ci vise à développer de nouvelles compétences et plus largement, à changer d’activité professionnelle ou de secteur d’activité.

La vocation du CIF est de permettre la mise en oeuvre de projets nécessitant une formation longue. Sa durée varie donc en fonction de la nature de la formation. Pour une formation à temps plein, le CIF ne peut excéder un an. À temps partiel, la loi fixe un plafond de 1 200 heures. La durée du CIF peut cependant être augmentée par accord de branche ou d’entreprise.

Plusieurs conditions doivent être réunies pour bénéficier d’un CIF :

CIF Crforma Plus CDI

CIF Crforma Plus CDD

Dans les deux cas, le salarié doit informer son employeur en formulant une demande écrite d’autorisation d’absence. En fonction de la durée de la formation, cette réclamation doit être effectuée plusieurs mois avant le départ du salarié. Pour justifier le respect de ces délais, il est préférable d’envoyer sa demande par lettre recommandée avec accusé de réception.

L’employeur a ensuite 30 jours pour répondre au salarié. Ce dernier ne peut refuser un départ en formation du salarié. Cependant, il peut demander un report de 9 mois maximum à condition que cela soit justifié et que les représentants du personnel aient été consultés.

Une fois l’accord de l’employeur obtenu, le salarié doit constituer un dossier et l’adresser à l’organisme auprès duquel l’entreprise verse ses cotisations. En règle générale, il s’agit d’un FONGECIF régional mais dans certains cas, le dossier peut être adressé à un OPCA ou un à un OPACIF.

Pour qu’un organisme finance une formation, celle-ci doit être professionnalisante. C’est le cas d’un diplôme d’État (ou national) ou d’une formation certifiante. Une formation n’est certifiante que si elle est enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Chez Créforma Plus, toutes les formations sont toutes éligibles au CIF.

Les actualités autour du CIF

Si le CIF est un dispositif qui présente de nombreuses qualités, son accessibilité est aujourd’hui limitée. En effet, sur 19 millions de salariés, seuls 50 000 CIF sont acceptés chaque année3. 

Les causes? Des démarches administratives trop lourdes et des ressources financières restreinte squi poussent les partenaires sociaux à revoir leurs priorités.

D’après le gouvernement, les objectifs du CIF se rapprochent de plus en plus de ceux du CPF. À travers son document d’orientation remis le 15 novembre dernier aux partenaires sociaux, la Ministre du Travail, Muriel Pénicaud, laisse entendre qu’une fusion entre les deux dispositifs serait envisageable. Cette alliance pourrait permettre des mobilisations «simples et transparentes» à travers une application numérique.

Les négociations devraient aboutir ensuite à un projet de loi d’ici avril 2018.

Pour constituer un dossier solide, l’équipe de Créforma Plus vous donne quelques conseils à prendre en compte : ici

FOCUS SUR : LE CPF

Focus sur le CPF

Depuis le 1er janvier 2015, le CPF (Compte Personnel de Formation) remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation). Adoptée dans le cadre de la loi sur la sécurisation de l’emploi en 2013, cette mesure permet à toute personne âgée de plus de 16 ans de disposer d’un droit à la formation continue tout au long de sa vie active. Focus sur cet outil professionnel, lui aussi concerné par les réformes à venir…

À qui s’adresse le compte personnel de formation ?

Le CPF s’adresse à tous : jeunes diplômés, demandeurs d’emploi, salariés du secteur privé et public mais aussi aux indépendants depuis le 1er janvier 2018.
Les personnes concernées doivent tout d’abord s’inscrire sur le site mon compte formation afin d’activer leur compte, consulter le nombre d’heures cumulées et vérifier la compatibilité des formations avec le CPF.

Quelles sont les formations concernées ?

En effet, toutes les formations ne sont pas éligibles au CPF. En 2015, année de son lancement, seules 209 670 formations avaient obtenu un financement contre 575 000 en 2017. Ce chiffre, très positif, témoigne d’une montée en puissance du CPF au même titre que l’intérêt de la société sur la formation professionnelle.
Pour qu’une formation soit prise en charge par le CPF, elle doit être reconnue « diplômante et certifiante »1 par les OPCA mais aussi par le COPANEF et le COPAREF.

Chez Créforma Plus, toutes les formations suivantes remplissent ces conditions :

IOBSP Crforma Plus

– IOBSP – Niveau I

IOBSP Crforma Plus

– IOBSP – Niveau II

IAS Crforma Plus

– IAS – Niveau I

CIF Crforma Plus

– CIF –


Comment créditer son CPF ?

Le CPF est alimenté tout au long de la vie active, au cours du premier trimestre de chaque année. Les heures de formation sont attribuées sur une base proportionnelle au temps de travail réalisé et dépend donc de la situation professionnelle de l’individu.
À temps plein : chaque année, le salarié se voit créditer 24h de formation. Il peut les accumuler pendant 5 ans, avec un premier plafond fixé à 120h. Il peut ensuite dépasser ce plafond jusqu’à 150h et être crédité de 12h chaque année pendant 2 ans et demi.
À temps partiel : les heures sont créditées au prorata des heures de travail effectuées au cours de l’année.
Demandeurs d’emploi : les droits à la formation pendant une activité sont attachés à la personne active. La portabilité des heures se fait donc automatiquement.
Indépendants : les indépendants créditent leur CPF de la même manière que les salariés à temps plein.

Les actualités autour du CPF

La réforme de la formation professionnelle est l’un des grands chantiers du gouvernement actuel. Annoncé le 25 septembre 2017 par Edouard Philippe, le GPI (Grand Plan d’Investissement) 2018-2022 consacrera 15 milliards d’euros à la formation professionnelle sur un budget total de 57 milliards d’euros.
Naturellement, le CPF n’échappera pas à cette refonte. À travers le PIC (Plan d’Investissement Compétences), le gouvernement souhaite créer une véritable société de compétences en passant par la formation professionnelle. Le développement de la formation à distance prévu par cette mesure élargira le nombre de formations éligibles au CPF d’ici fin 2018.
L’alimentation du CPF risque elle aussi d’être bouleversée. En effet, le gouvernement souhaiterait remplacer les heures cumulées par un crédit en euros.
Cette réforme veut donner plus d’autonomie aux apprenants. Aussi, il est possible que ces derniers s’adressent directement aux organismes de formation ce qui remet en question le rôle futur des OPCA.

Compte CPF Crforma Plus spcialiste du elearning

L’E-LEARNING EN ENTREPRISE

Le learning en entreprise Crforma Plus

L’e-learning est un moyen de formation de plus en plus utilisé à travers le monde. En France, la réforme de la formation de 2014 a largement contribué à son implantation au sein des entreprises, toutes typologies confondues.

Pourquoi utiliser l’e-learning en entreprise ?

Pour les entreprises, la formation professionnelle de leurs employés est synonyme de progrès. Pour se démarquer de la concurrence, certaines n’hésitent pas à miser sur l’e-learning, une méthode pédagogique très efficace qui cache encore bien d’autres qualités!

L’innovation à l’image de l’entreprise

La formation en ligne se veut tout d’abord moderne et innovante puisqu’elle s’effectue sur des outils technologiques (ordinateurs, tablettes smartphones…) qui sont aujourd’hui à portée de tous.
En ayant recours au e-learning, l’entreprise renvoie une image positive à ses employés puisqu’elle s’adapte aux évolutions technologiques tout en mettant l’évolution professionnelle de ses collaborateurs au coeur de ses préoccupations.En effet, selon une étude menée par l’ISTF en 2017, 40% des responsables de formation passent au e-learning pour moderniser l’image de leur structure.

Du baume pour le budget

Selon le baromètre de 2015 Cegos, 73% des DRH estiment que la digitalisation est d’abord un moyen de limiter les coûts de la formation. En effet, la formation en présentiel coûte 3 fois plus cher2 qu’une formation en e-learning et apporte les mêmes résultats. Contrairement à la formation présentielle, l’entreprise n’a plus à gérer les coûts liés à la location d’une salle ou aux déplacements de ses collaborateurs.

Plateforme Crforma Plus copie

Pourquoi opter pour se former en e-learning ?

La qualité des formations

Beaucoup pensent, à tort, que l’avantage économique du e-learning a un impact direct sur la qualité des formations. Chez Créforma Plus, tous les cours sont soigneusement rédigés par des professionnels et des enseignants.

Conscients qu’une diversité des activités favorise un meilleur apprentissage, nous mettons tout en oeuvre pour proposer des contenus pédagogiques et ludiques. Nos cours sont animés par des vidéos, des fichiers audio ou encore des quizz afin de tester les connaissances de nos apprenants.

Créforma Plus est une enseigne de référence auprès du COPANEF, du PRAO, du CARIF et du Datadock, des organismes dont la mission première est d’orienter les professionnels vers les meilleurs centres de formation.

Un accès adapté et responsabilisant

L’accès à notre plateforme e-learning est disponible 24h/24 et 7j/7. Grâce à la digitalisation, les cours sont individualisés aux besoins de chaque collaborateur. Avec le e-learning, les apprenants sont autonomes : ils évoluent à leur rythme et peuvent aisément revoir un chapitre du cours pour mieux l’assimiler.

LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LIGNE CRÉFORMA PLUS

La formation professionnelle en ligne Crforma Plus

Le monde du travail est un secteur en constante évolution. Avec l’apogée du numérique et des nouvelles technologies, les employeurs sont devenus de plus en plus exigeants quant aux compétences de leurs employés. Pour s’adapter à cette demande, les individus ont recours à la formation professionnelle en ligne. Une pratique de plus en plus populaire, qui permet à tous ces acteurs d’y trouver leur compte.

En quoi consiste la formation professionnelle ?

Bien plus qu’un droit, la formation professionnelle est définie selon la loi française comme une obligation nationale par l’article L6111-1 du Code du Travail. Que l’on soit demandeur d’emploi, actif occupé ou salarié, l’accès à la formation professionnelle permet aux personnes concernées d’acquérir de nouvelles connaissances dans un domaine déterminé mais aussi et plus  largement, de favoriser l’insertion et l’évolution professionnelle des individus.

 La formation professionnelle en ligne

 Créforma Plus & la formation professionnelle

En tant que spécialiste du e-learning, Créforma Plus met à disposition de ses adhérents des formations accessibles 24h/24 et 7j/7, rédigées par des enseignants et des professionnels des métiers visés. Au-delà de la qualité de nos cours et de leur accessibilité, notre équipe s’engage à accompagner ses adhérents tout au long de leur formation : mise à disposition d’un tuteur, tests de niveaux, mise en relation avec des partenaires, prise en charge administrative, tout est mis en oeuvre pour vous former à de nouveaux métiers.

Les formations professionnelles proposées par Créforma Plus sont essentiellement tournées vers les secteurs de la finance et de l’immobilier. Ces domaines évoluant naturellement avec la législation française, les cours proposés sont régulièrement mis à jour afin d’assurer un contenu actuel et de qualité.

FOCUS SUR : LE E-LEARNING

Focus sur le e learning

 

Bien plus qu’un effet de mode, le e-learning est aujourd’hui devenu un véritable enjeu tant pour les entreprises que pour leurs salariés. Focus sur cette technique d’apprentissage qui déjà en 2014 séduisait plus de 40% des entreprises inscrites au Fortune Global 500.

Qu’est-ce que le e-learning ?

En bon français, le e-learning se traduit littéralement par « formation en ligne » et désigne l’ensemble des nouvelles technologies permettant un apprentissage par des moyens électroniques et informatiques.

C’est au cours des années 90, dans les lieux de culture de de savoirs, que le e-learning fait ses premiers pas : des écoles primaires à l’université, enseignants et élèves découvrent la magie d’Internet et du numérique. Peu à peu, les entreprises s’intéressent à leur tour à ce concept pour l’intégrer dans des formations professionnelles.

Focus sur le e learning Crforma Plus

Pourquoi opter pour l’e-learning ?

Aujourd’hui, près de 60% des entreprises françaises intègrent le e-learning dans leur dispositif de formation et les raisons ne manquent pas : économique, l’e-learning est aussi un moyen d’individualiser la formation, de développer ses compétences mais aussi d’augmenter la productivité de son entreprise. Mais encore faut-il trouver le bon organisme de formation !

Par souci de qualité, l’équipe de Créforma Plus a souhaité mettre à disposition de ses apprenants les meilleures formations, toutes rédigées par des enseignants et des professionnels des corps de métiers étudiés.

Les formations sont également guidées par un tuteur référent auquel chaque apprenant peut demander conseil au cours de sa formation.

Affichant un taux de plus de 92% de réussite, Créforma Plus s’inscrit aujourd’hui comme une référence nationale de la formation en ligne.