Formations digitales et alternance la formule gagnante

 

 

On souhaiterait recruter mais on ne trouve personne !

Voilà ce que nous entendons fréquemment de la bouche des entrepreneurs. En cette période de reprise, les entreprises soulignent une fois de plus les difficultés qu’elles rencontrent concernant les recrutements de personnes, qui correspondent à leurs attentes. 

Nous savons tous qu’il y a des spécificités propres à chaque entreprise, un ADN particulier, des façons de faire qu’on ne sait pas toujours nommer… et qui pourtant peuvent faire la différence entre un entreprise et ses concurrents.  Seule l’immersion dans cet organisme vivant qu’est une entreprise, avec ses propres règles, permet de former le nouvel embauché aux bonne pratiques de l’entreprise. Et le nouvel embauché apporte des connaissances et techniques, une approche moderne du travail, au service de l’entreprise.

Une solution qui a fait ses preuves depuis le Moyen-Âge …….

Ce donnant-donnant existe depuis le Moyen – Âge, avec le compagnonnage, qui a présidé à ce que nous avons par la suite appelé l’apprentissage. Et depuis les années 80 du siècle dernier, l’alternance (contrat de qualification puis contrat de professionnalisation), est l’une des seules mesures emploi – formation qui débouche, à près de 72%, à un emploi stable, sinon durable, six mois après la fin de la formation. 

Une solution qui fonctionne toujours à l’ère du digital !

Aujourd’hui, l’alternance peut principalement prendre deux formes : 

  • Le contrat d’apprentissage
  • Le contrat de professionnalisation, désormais proposé par CREFORMA PLUS comme solution de financement de votre formation ou de celle des salariés de votre entreprise.

 

 Optez pour le contrat de professionnalisation, un dispositif issu de nombreuses années de pratique et offrant de nombreux avantages :

 

 

L’offre de formation est enfin adaptée aux besoins de l’entreprise, les savoirs sont transmis

L’alternance offre une possibilité de tester en grandeur réelle un nouveau personnel avant de le recruter de façon pérenne, comme une très longue période d’essai (comportant cependant des garde-fous pour le salarié et l’entreprise)

De son côté, le nouvel arrivant a le temps de s’intégrer et d’apprendre à connaître l’entreprise

 

Le « contrat de pro » ne coûte pas cher (voir tableau ci-après)

  • Salaires entre 65 et 85% du SMIC / salaire conventionnel
  • Allègement des cotisations patronales sur les bas et moyens salaires
  • Exonération totale si l’alternant est âgé de 45 ans et plus
  • Prime de 2 000€ si le candidat a plus de 45 ans
  • Aides financières au recrutement spécifiques en fonction des situations

 

 Qu’est-ce qu’un contrat de professionnalisation ? 

 

Un contrat de travail :

  • CDD ou CDI comportant une période de professionnalisation
  • A temps complet ou à temps partiel
  • Comportant une mesure de formation
  • La personne alterne périodes en entreprise / en organisme de formation
  • Faisant l’objet d’un formulaire dédié :

https://www.formulaires.service-public.fr/gf/cerfa_12434.do

 

Pour tout public

  • Prévu initialement pour les 16/25 ans, il s’adresse également aux adultes en difficulté au regard de l’emploi (ASS, RSA, AAH, …), aux jeunes étrangers ayant une carte d’étudiant, et aux personnes ayant bénéficié d’un contrat aidé (CUI)

Pour toutes les entreprises

  • Sauf les entreprises publiques
  • Sauf les employeurs particuliers

Chaque salarié en alternance a un tuteur en entreprise désigné dans le contrat

  • Le tuteur épaule le nouveau salarié, et lui sert de référent dans l’entreprise
  • Il peut lui – même bénéficier d’une formation au tutorat
  • Il guide et évalue l’alternant au quotidien 

Toute formation est éligible sous condition :

  • D’être enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles ou au Répertoire Spécifique OU
  • De préparer à un diplôme de l’Education nationale OU
  • De figurer sur la liste des Certificats de Qualification Professionnelle
  • La formation à distance est compatible avec un contrat de professionnalisation, elle est simplement plus souple dans son organisation : le salarié et l’employeurs choisissent les plages horaires dédiées à la formation, des organisations variées sont possibles.

Quel pourcentage du temps passé en formation ?

  • Entre 15% minimum et 25% si la formation se déroule dans un organisme extérieur à l’entreprise
  • Davantage si la formation se déroule en entreprise, sous condition qu’elle soit dotée d’un véritable service formation

Qui paye la formation ?

  • L’OPCO dont relève l’entreprise, qui a reçu ses cotisations formation professionnelle

Combien coûte le salarié ?

 

lalternance avec creforma plus cest possible

 

Source : https://www.alternance.emploi.gouv.fr/portail_alternance/jcms/recleader_6113/decouvrir-l-alternance#acteurs

 

 

Pour en savoir plus, vous pouvez poser vos questions par écrit à ingenierieformation@formation-creformaplus.fr

Laisser un commentaire